J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire. photo n°1 : J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire. photo n°2 : J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire. photo n°3 : J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire. photo n°4 : J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire. photo n°5 : J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire. photo n°6 : J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire.


J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire.
- Auteur: CALES, J. Marie ; [ CALES, Jean-Marie ]
- Année d'édition: 1793

69.00 €
Langues :
Types de reliure :
Régions/pays :

J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire.

J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire ; 1 brochure in-8, De l'Imprimerie de Guérin, Paris, s.d., 8 pp.

Commentaire : 'On nous accuse d'avoir été constamment dans des orgies bachiques ?'... 'Nous avons, dit-on, pris le parti des partisans de Lafayette ?' ... 'Nous avons, dit-on, fondé un second club ?'... Etat très satisfaisant (frott. en première page). Michaud situe ce texte aux alentours du 15 juin 1793. (Michaud, Biographie, LIX, 556)


Traité de la Connoissance des Droits et des Domaines du Roy, et de ceux des Seigneurs Particuliers qui relevent mediatement ou immediatement de Sa Majesté. Et des Moyens utiles & nécessaires tant pour faire reconnoître les Droit [ Le Clergé du Département de l'Aisne pendant la Révolution. Etudes Révolutionnaires ] Manuscrit faisant suite à l'Extrait de l'Histoire Ecclésiastique du Diocèse de Laon, par D. Nicolas Lelong, et à
Comment commander
Paiement en ligne
Livraison & Frais de port
Conditions générales de vente
Moyens de paiement en ligne
Contact
Notice légale
Copyright@2019 - Tous droits réservés - La Librairie du Cardinal 32 rue de Bénédigues - 33170 Gradignan
Conception Lithium Network
fermer
J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire. J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire. Photo n°2 : J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire. Photo n°3 : J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire. Photo n°4 : J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire. Photo n°5 : J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire.J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies et notre politique de confidentialité
J'ACCEPTE  X