Manuscrit partiel du livre 'Les Mariages de la Créole' devant paraître chez l'éditeur Dentu en 1865 mais interdit par les autorités françaises. [ Un Cas de Censure sous le Second Empire ] photo n°1 : Manuscrit partiel du livre 'Les Mariages de la Créole' devant paraître chez l'éditeur Dentu en 1865 mais interdit par les autorités françaises. [ Un Cas de Censure sous le Second Empire ] photo n°2 : Manuscrit partiel du livre 'Les Mariages de la Créole' devant paraître chez l'éditeur Dentu en 1865 mais interdit par les autorités françaises. [ Un Cas de Censure sous le Second Empire ] photo n°3 : Manuscrit partiel du livre 'Les Mariages de la Créole' devant paraître chez l'éditeur Dentu en 1865 mais interdit par les autorités françaises. [ Un Cas de Censure sous le Second Empire ] photo n°4 : Manuscrit partiel du livre 'Les Mariages de la Créole' devant paraître chez l'éditeur Dentu en 1865 mais interdit par les autorités françaises. [ Un Cas de Censure sous le Second Empire ] photo n°5 : Manuscrit partiel du livre 'Les Mariages de la Créole' devant paraître chez l'éditeur Dentu en 1865 mais interdit par les autorités françaises. [ Un Cas de Censure sous le Second Empire ] photo n°6 : Manuscrit partiel du livre 'Les Mariages de la Créole' devant paraître chez l'éditeur Dentu en 1865 mais interdit par les autorités françaises. [ Un Cas de Censure sous le Second Empire ] photo n°7 : Manuscrit partiel du livre 'Les Mariages de la Créole' devant paraître chez l'éditeur Dentu en 1865 mais interdit par les autorités françaises. [ Un Cas de Censure sous le Second Empire ] photo n°8 : Manuscrit partiel du livre 'Les Mariages de la Créole' devant paraître chez l'éditeur Dentu en 1865 mais interdit par les autorités françaises. [ Un Cas de Censure sous le Second Empire ] photo n°9 : Manuscrit partiel du livre 'Les Mariages de la Créole' devant paraître chez l'éditeur Dentu en 1865 mais interdit par les autorités françaises. [ Un Cas de Censure sous le Second Empire ] photo n°10 : Manuscrit partiel du livre 'Les Mariages de la Créole' devant paraître chez l'éditeur Dentu en 1865 mais interdit par les autorités françaises. [ Un Cas de Censure sous le Second Empire ]


Manuscrit partiel du livre 'Les Mariages de la Créole' devant paraître chez l'éditeur Dentu en 1865 mais interdit par les autorités françaises. [ Un Cas de Censure sous le Second Empire ]
- Auteur: RATTAZZI, Marie ; [ pseudonyme de BONAPARTE WYSE, Marie Laetitia ; DE SOLMS, Marie]
- Année d'édition: 1865

985.00 €
Langues :
Types de reliure :

Manuscrit partiel du livre 'Les Mariages de la Créole' devant paraître chez l'éditeur Dentu en 1865 mais interdit par les autorités françaises. [ Un Cas de Censure sous le Second Empire ]

154 feuillets manuscrits in-8, s.d. (circa 1865), du feuillet 52 au feuillet 205, avec mention des noms des typographes

Commentaire : Etonnant manuscrit provenant du fonds de l'éditeur Edouard Dentu. Pour comprendre l'intérêt de ce manuscrit inédit, on citera Marie Bonaparte Wyse elle-même, dans la préface à l'édition belge de son oeuvre : 'Ce livre devait paraître à Paris ; il paraît à Bruxelles. Le manuscrit que l'éditeur belge a envoyé à l'imprimerie était demeuré pendant plus d'un an entre les mains de M. Dentu. L'énumération des obstacles de toutes sortes qui en ont retardé d'abord, ensuite empêché la publication en France, formerait la matière d'un volume plus gros que celui-ci'. Ayant annoncé, la publication de son roman, elle se heurta à de nombreuses difficultés. Notamment, expose-t-elle, ' j'envoyai par la poste, à mon éditeur, la dernière partie de mon roman que je m'étais empressé d'achever, parce que sa publication immédiate paraissait être le moyen le plus propre à mettre un terme aux suppositions malveillantes dont il était l'objet. J'attendis, mais en vain, un accusé de réception de la part de mon éditeur. Hélas ! Il n'avait rien reçu. Le manuscrit avait disparu !...' ... ' Malgré tous les obstacles le livre paraîtra, disais-je. J'avais tort.'... 'On décida que mon volume ne paraîtrait pas.' ... 'J'écrivis à M. Dentu pour presser l'apparition du livre. Ici 1000 petits embarras dont je n'ose rechercher la cause : tantôt M. Dentu prend un prétexte, tantôt il en prend un autre, pour ne publier le livre que la semaine ou le mois suivant ; c'est une épreuve qui s'est perdue en route ; c'est une erreur totale dans un chapitre ; c'est la suppression de quelques lignes qui font longueurs dans un autre ; c'est une menace qu'on disait venue de la préfecture de police : on saisira le livre arbitrairement, sans motif avoué, sans procès à venir, etc. etc. M. Dentu, effrayé, hésite. Il veut réfléchir. Je le mets en demeure de faire paraître le volume ou de me rendre le manuscrit. Il joint son bon à tirer au mien'. ...'On s'adresse à la justice. Oh ! Pas de procès cependant ! ... Mais des menaces : M. Dentu et son imprimeur, Simon Raçon se dirent mandés au parquet. ... bref, l'imprimeur eu peur ou fit semblant d'avoir peur de perdre son brevet ; il refusa de livrer les feuilles composées. L'éditeur m'écrivit pour me demander le prix de l'impression. L'ironie se joignait à l'injustice. ... Et voilà pourquoi Les Mariages de la Créole paraissent à Bruxelles. » Le Journal de Xavier Marmier (Droz, 1987) éclaire plus nettement l'origine des soucis rencontrés dans la publication du roman : Marie Rattazzi y dévoilait le détail des amours illégitimes du riche propriétaire du Creusot, l'industriel Eugène Schneider : ' Averti de la prochaine publication de ce livre, M. Schneider a tout fait pour l'empêcher. Il est parvenu de nouveau à la retarder, et l'on dit que Mme Ratttazzi renoncera à son oeuvre s'il lui donne de l'argent'. Notre manuscrit (partiel mais conséquent), vraisemblablement rédigé par un secrétaire (par deux fois, on relève le nom de 'M. Séné' ou 'Léné'), corrigé par une main vive en divers endroits (par l'auteur ?), provient du fonds de la famille Dentu. On s'explique alors mieux les nombreuses différences observables entre le manuscrit et l'édition belge de 1866. Par exemple, dans le manuscrit, l'héroïne Marguerite conserve plusieurs chapitres durant son prénom original, avant de lui préférer ' le nom bizarre, original, et franchement créole, de Magarthy'.


[ Courrier de Bruno Carranza au librairie français Edouard Dentu, datée de San José de Costa-Rica, Agosto 25 de 1868 ] Courrier imprimé avec adresse ('Impreso H. J. E. Dentu, Galerie d'Orléans, Palais Royale') et intitul Ausone et Bordeaux. Etudes sur les derniers temps de la Gaule Romaine [ Edition originale - Livre dédicacé par l'auteur ]
Comment commander
Paiement en ligne
Livraison & Frais de port
Conditions générales de vente
Moyens de paiement en ligne
Contact
Notice légale
Copyright@2019 - Tous droits réservés - La Librairie du Cardinal 32 rue de Bénédigues - 33170 Gradignan
Conception Lithium Network
fermer
Manuscrit partiel du livre 'Les Mariages de la Créole' devant paraître chez l'éditeur Dentu en 1865 mais interdit par les autorités françaises. [ Un Cas de Censure sous le Second Empire ] Manuscrit partiel du livre 'Les Mariages de la Créole' devant paraître chez l'éditeur Dentu en 1865 mais interdit par les autorités françaises. [ Un Cas de Censure sous le Second Empire ] Photo n°2 : Manuscrit partiel du livre 'Les Mariages de la Créole' devant paraître chez l'éditeur Dentu en 1865 mais interdit par les autorités françaises. [ Un Cas de Censure sous le Second Empire ] Photo n°3 : Manuscrit partiel du livre 'Les Mariages de la Créole' devant paraître chez l'éditeur Dentu en 1865 mais interdit par les autorités françaises. [ Un Cas de Censure sous le Second Empire ] Photo n°4 : Manuscrit partiel du livre 'Les Mariages de la Créole' devant paraître chez l'éditeur Dentu en 1865 mais interdit par les autorités françaises. [ Un Cas de Censure sous le Second Empire ] Photo n°5 : Manuscrit partiel du livre 'Les Mariages de la Créole' devant paraître chez l'éditeur Dentu en 1865 mais interdit par les autorités françaises. [ Un Cas de Censure sous le Second Empire ] Photo n°6 : Manuscrit partiel du livre 'Les Mariages de la Créole' devant paraître chez l'éditeur Dentu en 1865 mais interdit par les autorités françaises. [ Un Cas de Censure sous le Second Empire ] Photo n°7 : Manuscrit partiel du livre 'Les Mariages de la Créole' devant paraître chez l'éditeur Dentu en 1865 mais interdit par les autorités françaises. [ Un Cas de Censure sous le Second Empire ] Photo n°8 : Manuscrit partiel du livre 'Les Mariages de la Créole' devant paraître chez l'éditeur Dentu en 1865 mais interdit par les autorités françaises. [ Un Cas de Censure sous le Second Empire ] Photo n°9 : Manuscrit partiel du livre 'Les Mariages de la Créole' devant paraître chez l'éditeur Dentu en 1865 mais interdit par les autorités françaises. [ Un Cas de Censure sous le Second Empire ]Manuscrit partiel du livre 'Les Mariages de la Créole' devant paraître chez l'éditeur Dentu en 1865 mais interdit par les autorités françaises. [ Un Cas de Censure sous le Second Empire ]
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies et notre politique de confidentialité
J'ACCEPTE  X