J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire. photo n°1 : J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire. photo n°2 : J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire. photo n°3 : J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire. photo n°4 : J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire. photo n°5 : J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire. photo n°6 : J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire.


J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire.
- Auteur: CALES, J. Marie ; [ CALES, Jean-Marie ]
- Année d'édition: 1793

69.00 €
Langues :
Types de reliure :
Régions/pays :

J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire.

J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire ; 1 brochure in-8, De l'Imprimerie de Guérin, Paris, s.d., 8 pp.

Commentaire : 'On nous accuse d'avoir été constamment dans des orgies bachiques ?'... 'Nous avons, dit-on, pris le parti des partisans de Lafayette ?' ... 'Nous avons, dit-on, fondé un second club ?'... Etat très satisfaisant (frott. en première page). Michaud situe ce texte aux alentours du 15 juin 1793. (Michaud, Biographie, LIX, 556)


[ Dossier de 11 courriers manuscrits adressés à David Dietz, chef d'atelier : La Compagnie des Chemins de Fer de l'Est aux débuts de la Guerre franco-allemande de 1870 ] I : Lettre signée de l'Ingénieur en Chef de la Com Opinion d'Etienne Cledel, Député du Département du Lot, sur le Jugement de Louis Capet
Comment commander
Paiement en ligne
Livraison & Frais de port
Conditions générales de vente
Moyens de paiement en ligne
Contact
Notice légale
Copyright@2019 - Tous droits réservés - La Librairie du Cardinal 32 rue de Bénédigues - 33170 Gradignan
Conception Lithium Network
fermer
J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire. J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire. Photo n°2 : J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire. Photo n°3 : J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire. Photo n°4 : J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire. Photo n°5 : J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire.J. Marie Calès, Député de la Haute-Garonne, à ses collègues ; sur les calomnies que quatre à cinq intriguans répandent contre lui, au nom d'une société populaire.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies et notre politique de confidentialité
J'ACCEPTE  X